Alimentation des bascules à têtes multiples.

All

d’après notre expérience, l’optimisation de l’alimentation d’une bascule à têtes multiples est susceptible d’e

Le contexte :

Les bascules à têtes multiples utilisent un certain nombre de têtes de pesée pour générer des mesures précises de produits en calculant le poids dans chaque tête de pesée. Chaque tête de pesée comprend sa propre cellule de charge de précision. L’algorithme parfait pour un poids cible précis est en moyenne de 4 têtes de pesée. Le processus de pesage commence lors de l’introduction du produit dans la partie supérieure de la bascule à têtes multiples.

Une table de dispersion distribue le produit dans une série de petits alimentateurs vibrants linéaires, qui distribuent individuellement du produit dans chaque tête de pesée. La table de dispersion est généralement munie d’une cellule de charge, qui contrôle l’alimentation de produit dans la bascule à têtes multiples. L’optimisation du débit de produit sur la table de dispersion est essentielle pour maximiser la précision du procédé de pesage à têtes multiples. Les problèmes typiques relevés avec un mauvais débit de produit sont une suralimentation et une sous-alimentation.

SURALIMENTATION

La bascule à têtes multiples ne peut être précise en cas de suralimentation de la table de diffusion. Dans cette éventualité, il est beaucoup plus difficile de réaliser le poids cible, car une quantité excessive de produit est introduite dans chaque tête de pesée. Dans certains cas, les chaînes de production s’arrêtent parce-que la bascule à têtes multiples s’arrête en cas de dépassement de certains niveaux. Il arrive parfois aux opérateurs de suralimenter la bascule à têtes multiples, car ils ont le sentiment qu’il s’agit d’une mesure utile : ils ont tort, car cette mesure prive le système de sa capacité de libérer du produit en cas de dépassement des tolérances de poids programmées.

sous-alimentation

En cas de sous-alimentation de la table de diffusion, la chaîne de production ralentit. En effet, la fourniture d’une quantité insuffisante de produit dans les godets de pesée ralentit le fonctionnement de la bascule à têtes multiples, et il est alors plus difficile de réaliser le poids cible. En outre, ceci augmente la quantité de produits mis au rebut, qui sont alors inférieurs au seuil spécifié.

Les enjeux :

La présence de deux systèmes d’alimentation, à savoir des convoyeurs vibrant et à bande, dans la table de diffusion est actuellement la configuration standard dans le secteur. L’alimentation d’une bascule à têtes multiples directement à partir d’un convoyeur à bande présente plusieurs problèmes.

réactivité des convoyeurs à bande au feedback de la table de diffusion à têtes multiples

Les convoyeurs à bande ne sont pas suffisamment réactifs pour s’arrêter de façon précise lorsque la table de diffusion est pleine. Sous l’effet de l’action du convoyeur à bande et de la façon dont il transporte le produit, lorsque la bascule à têtes multiples émet le signal d’arrêt, un excédent de produit continue de tomber sur la table de diffusion. Ceci donne lieu à une suralimentation de la bascule à têtes multiples, en entravant ainsi la capacité de la machine d’effectuer un pesage précis, et en donnant lieu souvent au gaspillage de quantités significatives de produit.

alimentation polarisée de la bascule à têtes multiples

Du fait que le convoyeur à bande est un appareil à décharge en ligne droite, le produit a tendance à tomber principalement d’un côté de la bascule à têtes multiples. Les godets d’un côté sont remplis excessivement, tandis que ceux du côté opposé sont sous-alimentés, ce qui entrave la capacité de la machine d’effectuer un pesage précis, et donne lieu souvent au gaspillage de quantités significatives de produit.

diffusion du produit sur le convoyeur à bande

Le convoyeur à bande ne diffuse pas le produit sur toute sa largeur au cours du transport. Ceci donne lieu à un effet « tout ou rien » à la sortie, où le produit n’est pas introduit de façon uniforme sur la table de dispersion.

Notre solution :

Il est possible de réaliser une meilleure production en utilisant un alimentateur transversal vibrant. Par le biais d’une longue campagne d’essais menée au cours des 25 dernières années, nous avons démontré qu’en alimentant une bascule à têtes multiples avec notre configuration périphérique (décharge circulaire), entièrement motorisée pour obtenir un effet d’évacuation intégral, on est en mesure de réaliser une alimentation uniforme de la table de diffusion sur le dessus de la bascule à têtes multiples, en permettant alors au logiciel d’exécuter un algorithme parfait, qui est généralement 4 têtes de pesée. Notre système unique de « synchronisation Cox & Plant » harmonise la vitesse d’alimentation avec la bascule à têtes multiples en suivant les temps de marche, en ajustant automatiquement la vitesse du convoyeur. Veuillez vous reporter aux données ci-après découlant d’essais réalisés en collaboration avec Ishida.

Résultats d’essais sur le terrain :

7 secteurs de produit ont été soumis à des essais pour réaliser la précision du poids de sacs de 100 ou 500 g, pour deux poids typiques de sacs. Les résultats suivants ont été obtenus systématiquement :

Mécanisme d’alimentation Synchronisation % de précision du poids ciblé
Convoyeur à bande NON 79%*
Décharge vibrante, bord droit OUI 93%*
Alimentateur transversal Cox & Plant à robinet OUI 98%*

% de sacs dans la fourchette cible    *Vérifié par une bascule de contrôle