Conduites de mélange « Billion Tonne ».

Produits surgelés

Introduction, dans 2 établissements, de nouveaux systèmes de mélange capables de mélanger 8 ingrédients différents au rythme de 10 tonnes/heure avec une précision de l’ordre de ±5%, dans le cadre d’une exploitation en continu assurée par 3 équipes.

Le problème:

Une grosse entreprise de traitement de fruits et légumes congelés utilisait une méthode à forte intensité de main-d’œuvre, en obtenant des résultats des plus variables. L’exploitation nécessitait l’emploi de 43 personnes par équipe ; on avait relevé des problèmes de manutention, des erreurs dans les menus, et un gaspillage excessif d’ingrédients coûteux.

Notre solution:

Un programme piloté par menu, avec l’emploi d’un écran tactile, permettait de charger les 87 recettes, et des écrans répéteurs étaient utilisés aux postes de conditionnement. Notre client souhaitait disposer d’une flexibilité qui lui permettrait de procéder au conditionnement au rythme de 10 t/h sur 4 bascules à têtes multiples, avec l’option d’une dérivation de retour à l’entreposage en vrac, ainsi que le rechargement depuis l’entreposage en vrac.

Le système entièrement flexible était axé sur les exigences de l’UGS. Ce client utilisait souvent trois bascules à têtes multiples pour des légumes mixtes et une bascule à têtes multiples pour les fruits.

On fit usage d’options intelligentes et efficaces dans le chaîne, y compris des écrans répéteurs au-dessus de toutes les trémies, avec des instructions visuelles aux 3 points d’entrée, afin d’assurer que le conducteur du chariot élévateur à fourche introduise l’ingrédient approprié dans la trémie désignée. On réalisa une précision intégrale (100%) pour le mélange d’ingrédients bruts.

Résultats:

Le système avait été conçu et spécifié pour une précision de ± 5% : une des installations réalisa une précision de 3%, l’autre de 1,2%, ce qui se traduisit pas la minimisation du gaspillage et la réalisation de mélanges précis. Pour le personnel, il s’agit d’un système convivial, et  l’entreprise a été en mesure de réduire l’effectif nécessaire pour l’exploitation de la chaîne de 43 à 4, soit une économie de 90% en frais de personnel.

20 années plus tard, moyennant un investissement de 2 millions de £, la dépense mixte actuelle en stock pour les 2 chaînes se chiffre à 21 000 £ – un résultat exemplaire sur un débit de 1 milliard de tonnes par chaîne